Prendre position pour le Seigneur Jésus-Christ! [Partie 1]

coq

Que le Seigneur vous bénisse richement!

J’ai eu à coeur de partager avec vous l’histoire d’un vaillant soldat de la foi : Daniel Curry.

Daniel Curry fût évangéliste et vivait dans le Sud-Ouest des USA, qui a eu du succès dans son ministère. On raconte qu’il mourut ou tomba en extase. Laissons le frère Branham nous conter l’expérience du frère DC :
« Et il dit qu’il monta au ciel, bien entendu, lorsqu’il mourut. En arrivant à la porte de perle, le gardien vint à la porte et dit : « Qui es-tu ? »
     Il répondit : « Je suis l’évangéliste Daniel Curry. J’ai gagné des milliers d’âmes à Christ. Je désire entrer ce matin. Le voyage de ma vie est terminé sur la terre. Je n’ai maintenant pas d’endroit où aller. »

   C’est ainsi que cela se produira pour toi un de ces matins, pécheur. C’est ainsi que cela t’arrivera à toi qui es rétrograde.  C’est ainsi que cela vous arrivera à vous qui avez attristé et éloigné le Saint-Esprit  en n’étant plus doux ni tendres. Cela fait des années que vous n’avez plus pleuré. Vous n’avez pas rougi depuis combien de temps, et toute modestie vous a quitté. Certainement. Mais cela va venir à votre porte un de ces matins. Et, alors que le doux Saint-Esprit vient frapper, pourquoi ne le laisseriez-vous pas entrer simplement ? 
     Donc, lorsque Daniel Curry arriva à la porte, ils vinrent et dirent : « Nous allons voir si
votre nom figure ici. » 
Ils cherchèrent partout et ne purent trouve aucun nom. 
Ils dirent : « Non, il n’y a pas de Daniel Curry, ici. »
     Oh, dit-il, certainement, je suis évangéliste. J’ai gagné des âmes à Christ. J’ai essayé de faire ce qui est juste.
Le gardien dit : « Monsieur, je suis désolé de vous le dire, mais il n’y a pas de Daniel Curry. Je vais vous dire ce que vous pourriez faire, nous n’avons pas le droit ici de nous occuper de votre cas, mais voulez-vous présenter un recours ? Vous pourriez recourir lors du jugement du trône blanc, si vous le désirez ; mais, dit-il,  nous ne pouvons pas du tout vous faire miséricorde ici, parce que nous n’avons pas votre nom. Il n’y a pas de grâce pour vous. Désirez-vous faire appel pour votre cas ? »

Désirez-vous faire appel pour votre cas ? »
Il dit : « Monsieur, que puis-je faire d’autre que de faire appel pour mon cas ? »
     Le gardien répondit : « Eh bien, vous allez au jugement du trône blanc et là, faire appel
pour votre cas. »
Daniel Curry dit qu’il se sentait voyager à travers l’espace pendant environ une heure. Il dit
qu’il arriva dans un endroit où cela devenait de plus en plus clair. Plus clair, plus clair, plus clair. Il dit que plus il avançait, plus cela devenait clair. C’était des centaines de fois, des
milliers de fois plus brillant que le soleil ne l’a jamais été. 
Il dit qu’il tremblait, tremblait. Puis il dit que lorsqu’il arriva au milieu de cette Lumière, il
entendit une voix qui disait : « Etais-tu parfait sur terre ? » Cela sortait directement de la
Lumière.
     Il répondit : « Non, je n’étais pas parfait. » Il tremblait.
     « As-tu toujours usé d’honnêteté envers tout le monde ? »
     Il répondit : « Non. » Il lui vint à l’esprit différentes choses pour lesquelles, il ne fut pas
tout à fait honnête. « Non, ajouta-t-il, je… je pense que je n’étais pas honnête. »
     « As-tu raconté la vérité chaque fois dans ta vie ? »
     Il répondit : « Non, je me souviens d’avoir raconté certaines choses qui n’étaient pas… qui étaient douteuses. Je… je… je n’ai jamais été tout à fait véridique. » 
     « As-tu jamais pris quelque chose qui ne t’appartenait pas ?

Une certaine chose, de l’argent ? Ou autre chose qui ne t’appartenait pas ? »
Il dit qu’il pensait avoir été assez bon sur la terre. Mais il était condamné. Il dit : « Non, non, j’ai pris des choses qui ne m’appartenaient point. »
     On lui dit : « Alors, tu n’étais pas parfait. » 
     Il répondit : « Non, je n’étais pas parfait. »
     Il dit qu’il s’attendait à ce que, d’un moment à l’autre, de cette grande Lumière, là où la
Colombe se reposait, retentisse comme le bruit d’une explosion, le mot « Condamné. »
Il dit qu’à ce moment-là, il entendit une Voix derrière lui qui était plus douce que n’importe
quelle voix de mère qu’il n’eût jamais entendue. Il dit qu’il se tourna pour voir, et le plus
beau visage qu’il n’eût jamais vu, plus doux que n’importe quel visage de mère, se trouvait derrière lui. 
Il dit : « Père, Daniel Curry a pris position pour Moi sur la terre. 
Il est vrai qu’il n’était pas parfait, mais il a pris position pour Moi. Il a pris position pour
Moi sur la terre, Maintenant,  Je prends position pour lui au ciel. Prends tous ses péchés et mets-les sur Mon compte. » 
    Qui va prendre position pour vous en ce jour-là, frère, si vous L’attristez et L’éloignez de vous aujourd’hui ? Je ne peux simplement plus prêcher, inclinons nos têtes.

Ce contenu a été publié dans Appel, Humilité, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>